ARTICLE

Comment surmonter le sentiment d’injustice ? Mes meilleurs conseils !

surmonter-le-sentiment-dinjustice

Nous avons tous ressenti un jour ou l’autre ce ressenti. Que ce soit dans notre vie quotidienne ou durant notre vie professionnelle, cette pensée nous envahit et demeure un frein à notre bonheur. Aujourd’hui, je vous parle de cette blessure émotionnelle, comment s’y prendre afin de surmonter le sentiment d’injustice ? Voici des étapes claires et simples pour retrouver une dose de sérénité et d’harmonie.

Qu’est-ce que le sentiment d’injustice ?

Le sentiment d’injustice est une émotion que nous ressentons dès lors que nous estimons être traité différemment d’autrui. Il peut découler d’une situation existante ou perçue en tant que telle.

Le sentiment d’injustice se base sur notre propre perception de la vie, de ce que l’on vit, de ce que l’on a vécu. Ainsi, ce qui peut nous paraître injuste, peut ne pas l’être pour une autre personne. Cette sensation peut être ressentie envers soi-même ou pour quelqu’un d’autre.

On peut tous êtes impacté momentanément par cette impression néanmoins parfois, c’est bien plus complexe et durable.

L’individu se sent victimisé avec un sentiment récurrent d’inégalité en permanence. Il a l’impression de ne pas être écouté, entendu, compris. Il se renferme sur lui-même accentuant ses croyances toxiques et limitantes. Souvent infondées, elles représentent une véritable barrière pour son bien-être.

Le sentiment d’injustice fait partie des blessures émotionnelles, elle a diverses explications. Il est le résultat d’une situation de discrimination, d’une injustice sociale, d’un conflit interpersonnel, d’un échec professionnel, de disputes amoureuses ou amicales, d’une situation familiale compliquée, d’une famille toxique, des mémoires karmiques.

Lorsque j’étais salariée dans une super entreprise, j’ai gravi les échelons, non sans fierté. Alors qu’un challenge était organisé, j’ai remporté le premier prix. Enfin, non, les dirigeants ont préféré faire gagner un homme plus ancien dans l’entreprise. Mais les chiffres parlaient d’eux-mêmes, à cet instant, j’ai perçu un fort sentiment d’injustice, de trahison, de déception.

Pour autant, aujourd’hui, je perçois cet événement comme une expérience, je m’en sers de leçon, de réalité, de force.

Comment reconnaître cette blessure ?

L’utilisation de mes mêmes phrases 

« C’est toujours comme ça de toutes façons ».

« Je suis la dernière roue du carrosse ».

« On ne m’écoute jamais ».

« Ca tombe encore sur moi ».

« Qu’ai-je fait pour mériter ça ? »

La personne est souvent insatisfaite

La personne râle, elle se plaint de tout même le moindre détail l’agace. Elle se veut pessimiste, peu enjouée avec une certaine rigidité dans ses demandes. Elle n’est jamais fautive et remet toujours la faute sur les autres.

Malgré tout, elle a tendance à se complaire dans sa situation. L’individu ressasse et se sent emprisonné dans ce schéma répétitif.

Elle a peu confiance en elle

La personne qui ressent un fort sentiment d’injustice se dénigre aisément, ne connaît pas ses points forts et accable ses points faibles. Elle ne se connaît pas vraiment, elle se sent accablé et jugé ce qui impacte défavorablement son estime d’elle-même.

Accepter le sentiment d’injustice, 3 axes à exploiter

Réparer une blessure émotionnelle parait complexe mais avec des astuces et des conseils avisés, on peut en sortir. Afin de nous protéger, nous créons de nouveaux comportements comme des boucliers de protection.

Accueillir ses émotions

Il est normal de ressentir de l’injustice en fonction du contexte. Il s’agit d’une émotion humaine, et il est important de l’accepter plutôt que de la nier. Reconnaître et accepter ses émotions est une étape essentielle pour surmonter le sentiment d’injustice.

Ce point est assez délicat car la personne se plaint et ne se voit pas comme elle est vraiment. Ainsi, une fois que cette étape est franchie, elle se libère d’un poids et avancer vers son vrai « moi ». Elle se découvre, apprend à s’aimer.

S’exprimer : une étape essentielle

Exprimer son sentiment d’injustice se révèle une manière efficace de l’accepter. Que ce soit à travers l’écriture, la parole, l’art ou toute autre forme d’expression, il est important de laisser sortir ce sentiment pour pouvoir avancer.

Quelle est l’origine de cette blessure ? D’où provient-elle ? Depuis quand est-elle arrivée dans votre vie ? Répondre à ces questions éloigne ce ressenti et il devient une force. Mettons des mots sur nos maux, comme toujours, me direz vous. Je vous encourage à verbaliser, exprimer, partager, expliquer.

A ce titre, je vous conseille de consulter un psychopraticien par exemple ou de me rejoindre au mois de juin lors du séminaire « Acteur de ta Vie ».

Le 28,29 et 30 juin, vivez des expériences uniques, riches en émotions et tellement intenses en découvertes. Apprenez à nommer vos émotions, à les accepter, à les vivre pleinement. Rompez les schémas de répétition, la rumination, domptez le passé et ne craignez plus l’avenir.

Découvrez le superbe programme juste ici : Séminaire Acteur de Ta Vie.

Ce n’est pas si simple

Quand on est submergé par cette blessure emotionnelle, il est parfois difficile de voir la situation objectivement. Prendre du recul et lâcher prise vous permet d’analyser avec plus rationalité.

Une fois que nous avons pris du recul sur la situation, vous pouvez commencer à chercher des clés. Rappelez vous : nous avons le pouvoir de changer les choses, nous sommes maîtres de notre destin.

Le passage à l’action 

Je vous invite à ne pas rester passif sans rien faire en attendant que ça passe ou que votre bien-être s’améliore. Oser passer à l’action ouvre le champ des possibles.

Si vous sentez que vous êtes coincés, sans issue, demandez de l’aide. Que ce soit à des amis, à la famille ou à des professionnels, vous ne devez pas rester seul : vous avez besoin de dire les choses, de faire passer le message, de vous ouvrir aux autres, de donner vie à vos pensées.

De même, le travail sur soi est un aspect essentiel pour votre bonheur. Je ne peux que vous conseiller de lire des livres de développement personnel, d’assister à des ateliers ou des séminaires, ou de travailler main dans la main avec un expert du bien-être. Le but est de développer des compétences et des habitudes de vie.

La résilience est votre amie afin de surmonter le sentiment d’injustice

Chaque expérience, même difficile, est une opportunité d’apprendre et de grandir. Cultiver la résilience contribue à lutter contre le sentiment d’injustice et nous donne une force supplémentaire pour le futur.

La gratitude se révèle un excellent antidote. En se concentrant sur les aspects positifs de notre vie, nous nous sentons tellement mieux !

Afin d’apaiser votre mal-être, je vous conseille de pratiquer la méditation. J’en parle très souvent ici néanmoins cette pratique est un outil puissant pour réduire le stress et les ruminations mentales. Elle nous permet de prendre du recul, de voir les choses sous un autre angle.  Cet espace de calme et de tranquillité explore nos émotions sans jugement.

Conclusion : surmonter le Sentiment d’injustice

Surmonter le sentiment d’injustice est un vrai parcours de vie avec des hauts et des bas. Je ne cesse de le dire, chaque personne a son histoire, son vécu, son quotidien. Nous sommes tous uniques. C’est pourquoi je vous propose d’explorer différentes pistes afin de trouver celle qui vous correspond.

Surmonter le sentiment d’injustice est un acte d’autocompassion et de résilience, un processus de guérison.

Chaque étape compte : de la compréhension au passage à l’action.

Vous méritez le bonheur, la joie et l’Amour.

Je vous envoie une vague de Douceur et de Bien-être.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Formation Praticien TEDMI Vous êtes praticien ou vous souhaitez le devenir ?

Avec la technique TEDMI©, vous allez avoir de tels effets que votre clientèle va grandir rapidement.

Formez-vous, vous aussi, à cette approche qui a fait ses preuves :